suggest newsconditions
service
profile
contact

Archives 7 novembre 2011

about

l’anglais pour les Top ebuzzer (ou comment recevoir les alertes Twilert plus d’une fois par jour)

My friend Nicolas, one of the top French Ebuzzer (we no longer say Wikio) has written an excellent post about the excellent service twillert, he bitterly regrets the failure to receive more than one daily alarm ...

Non je ne me la pète pas, j'utilise google traduction....

je disais donc :

Mon ami Nicolas, l'un des top ebuzzer français (on ne dit plus wikio)  vient d'écrire un excellent billet a propos de l’excellent service twillert, il y regrette amèrement le fait de ne pouvoir recevoir plus d'une alerte quotidienne...

En fait on peut, c'est juste que par défaut, twillert propose une alerte quotidienne

on peut largement augmenter le rhytme comme tu peux le voir sur la copie d'ecran (avec de flèches) ci-dessous

il suffit dans la zone «When» d'indiquer la fréquence, si par exemple d'indiquer le rhyme de reception (mais en anglais)

  • ainsi pour recevoir une alerte toute les heures, on indique : Hourly
  • Pour recevoir une alerte toute les demi heures, on indique : every 30 minutes
  • pour choisir un autre rythme (en minutes) on choisi every XX minutes
  • pour choisir un autre rythme (en heures) on choisi every XX hours

that's super simple Isn't it!  ;o)

suggest

Echofon arrive (enfin) sous windows

Ça fait des mois (des années?) Qu'echofon, l'un des clients twitter les plus populaires sur Iphone, et Firefox, annonce sur sa page d'accuil la sortie prochaine d'un client Windows.

C'est chose faite depuis le milieu de la semaine, vous pouvez le télécharger en version Beta.

Etant un utilisateur fidèle de l’outil sur Firefox, j'ai voulu tester le truc.

qui ressemble comme deux goutes d'eau à la version Firefox, au détail prés que le menu de config se trouve en haut à gauche de la barre de titre.

on y trouve donc :

  • La gestion multicomptes,
  • Recherche, liste, messages direct, et timeline.
  • le tout en version standalone et compatible avec windows XP et supérieurs.
contact

Comment savoir quelles technologies sont utilisées sur un site ?

Si vous êtes curieux (ou développeur web), cous vous posez peut être parfois la question de savoir quelles technologies ont été mises en place sur un site web :

  • Le serveur est il un serveur Apache ou IIS ou Zeus ?
  • Le langage de développement est il PHP ou ASP ?
  • avec quelle version de HTML a été conçu l'interface ?
  • Quel est le CMS qui fait tourner le bouzin ?
  • Y a t'il un framework javascript, et si oui, est ce, dojo, Jquery ou mootools ?
  • quel sont les principaux plugin javascript et les widgets utilisés ?

Pour répondre à toutes ces questions, on peut bien sur décortiquer le code source de la page, se renseigner via l’hébergeur, ou après du concepteur, mais, ces méthodes prennent généralement un peu de temps.

Cependant il existe des extensions Firefox, qui permettent de se faire rapidement (et automatiquement), une idée des technos employées sur un site.

j'en utilise assez régulièrement deux :

Wappalyzer :

L’extension wappaliser pour Firefox est disponible sur le site de son éditeur, ou dans la galerie des add-ons Firefox .

Une fois installée, elle affiche dans la barre d'adresse, un ensemble d’icônes correspondant aux différents modules installés.

Pour les utilisateurs de chrome, il existe une version Beta du plugin, pour tous les autres utilisateurs un Bookmaklet existe aussi, ces deux fonctions sont disponible en bas de la page d’installation.

Le site de wapalizer propose aussi une page regroupant les statistiques de toute les pages analysées par l'application qui permet de faire une idée de la popularité des différentes technologies.

Builtwith

Builtwith propose une extension Firefox qui est très complète et s'affiche dans la barre de statuts en un clic droit sur l’icône de l'extension on bénéficie d'une analyse très complète, serveur, langage de programmation, techno JavaScript, statistiques, et même les principaux plugin Jquery et Mootools.

L'extension est disponible dans la gallerie des Add-on de firefox

Pour sa part le site web de l'application donne l’accès à de nombreuses statistiques, qui de plus sont régulièrement commentées sur le blog (en anglais).

de quoi satisfaire, les développeurs, les chercheurs et les étudiants, et plus généralement les curieux...

Comment lire ces satanées statistiques feedburner

Feedburner fait partie de ces outils qu'on rencontre au quotidien sur le web, sans bien comprendre a quoi ils peuvent bien servir, et pourtant il offre de nombreux services :
 Amélioration de la compatibilité d'un flux de données avec les diférents standard (RSS, ATOM, Fichier de podcast ou de photoblog,...) posibilité de convertir ses billet en lettre d'infos quotidienne,partage automatique sur les réseaux sociaux...

J'avais fait un billet la dessus ici

Par contre il y a un sujet qui reste toujours (ou presque) in compréhensible dans feedburnner, c'est la signification des chiffres qui apparaissent sur le bouton d'abonnement, ou sans les statistique.

Feedburnner propose 4 indicateurs

Subscribers: c'est le  nombre de personnes ayant souscrit au flux analysé
Hits : c'est du nombre de fois que le flux RSS est chargé (dans un navigateur,un lecteur RSS,ou par un robot, comme twiterfeed par exemple)
Reach : il s'agit du nombre de personnes ayant fait des action avec le flux (regarder, cliquer)
Download  : pour les podcasteurs c'est le nombre de fois que le fichier joint a été uploadé.

ainsi si on veut analyser ce qui c'est passé sur le flus de ce blog samedi :

on peut l'analiser comme ça :

  • Le 5 novembre; 115 personnes étés abonnées à mon flux.
  • 33  ont lu des articles 
  • 7 billets ont été lu directement dans le reader (sans clics vers le billet original)
  • et mon flux RSS m'a ramené 45 visites

bien

Histoire de suivre l'évolution de ces données, on peut regarder les statistique dans feedburnner, cependant, je viens de découvrir un petit outil trés sympa chez blog toolbox : feed insight qui permet de suivre les statistiques d'un flux sur une période donnée.

On peut ainsi suivre l'évolution, du nombre d'abonnés, du nombre chargements du flux et du nombre d'interactions

On peut aussi suivre l’évolution du nombre d'abonnés (perte ou gain) sur une période

On peut aussi comparer son flux avec un autre flux par exemple ici, l'évolution du nombre abonnés de la revue et de l'atelier

Tu notera que le grand pic en avril 2010 est du a un budg de feedburnner qui avait multiplié le nombre d'abonné par 10, et non pas à un billet exceptionnel ;)

Les liens :

suggest
conditions
suggest
Bear

Switch to our mobile site

news