information
handbook
contactnews

Archives 10 octobre 2011

careers
mail

Comment dépanner l’ordinateur de son Tonton à distance (sans se faire déshériter)

Je t'ai déjà parlé de mon tonton Marcel ? mais si le monsieur qui m'envoie des photos dans des fichiers word ou des PDF.

Tonton Marcel est ce que les geeks appellent un boulet.

et on en a tous un parmi ses proches, pour vous appeler à toute heure du jour et de la nuit pour vous demander «A toi qui sait tout faire avec un ordi» de bien vouloir «m'aider à faire un truc» avec son PC...

Généralement s'en suivent plusieurs heures de conversations téléphoniques pour expliquer à votre Tonton (remplacer tonton par le nom de votre boulet)  comment copier un fichier sur la clef USB, comment installer (ou mettre à jour) un programme, comment intégrer un pièce jointe dans son mail, ou comment créer son blog (et surtout comment écrire un article dedans).

Vous en sortez généralement lessivé, avec une folle envie de sauter a pieds joints sur le ventre rebondi de tonton Marcel, quitte a devoir finir en taule et a devoir faire une croix sur son (substantiel) héritage...

Ne dites pas non, je l'ai vécu et je compatis

Une fois passé ce moment de saine colère, vous vous dite que ce serait quand même plus simple si vous pouviez voir l'écran de tonton Marcel ou faire avec lui les manipulations idoines.

sauf que tonton Marcel habites à plus de 400Km de chez vous (remplacer 400km par la distance qui vous sépare de chez votre boulet) et qu'un samedi à 22H vous avez plus envie de rester confortablement installé dans le canapé à la maison que de prendre votre voiture (d'autant que la tempête approche).

L'idéal, se serait d'avoir un logiciel qui vous permette :

  • De prendre la main sur le PC de Tonton Marcel
  • De transférer des fichiers de son PC au votre
  • D'avoir des infos sur sa configuration matérielle (un peu plus précise que «je l'ai acheté chez Carrefour, c'est le dernier sorti»)
  • De suivre ce que Tonton fait avec sa souris et son clavier
  • et pourquoi pas d'avoir une petite fenêtre audio et vidéo pour voir le regard de bête traquée de tonton quand vous lui dites : «Appuie sur [Ctrl]+[C]» (il faut bien se payer avec des petits plaisirs sadiques)

la bonne nouvelle c'est que ce logiciel existe, qu'il s'appelle teamviewer et que tu peux le télécharger ici et l'utiliser gratuitement (pour une utilisation personnelle)

Comment ça marche :

Vas sur le site de teamviewer, et télécharge la version correspondant  ton a ton système d'exploitation, pour PC windows c'est là.

Installe teamviewer sur ton ordi (je te passe l'explication de l'installation, c'est toi le dieu vivant de l'informatique, mais si Tonton Marcel te l'a dit.)

Prend une grande respiration

Compose le numéro de téléphone de tonton Marcel et dit lui d'installer la version TeamViewer QuickSupport

Respire encore un grand coup, tu vas devoir passer 3 minutes à lui expliquer Ou l'enregistrer et comment le lancer (mais que sont trois minutes par rapport au 3 heures que tu vas gagner ?)

Lance teamviewer sur ton pc

fait lancer teamviewer à tonton Marcel.

chez lui teamviewer devrait ressembler à ça :

Demande a ton tonton de te transmettre son ID et son mot de passe

tape l'id dans la case id partenaire de ta fenêtre de teamviewer (qui grosso modo devrait ressembler à ça chez toi)


coche aussi "controle à distance" et clique sur connexion partenaire

et là miracle, dans une fenêtre de ton pc apparait l’Écran de tonton Marcel



et la, tout ce que tu fais dans cette fenêtre se produit sur l'ordinateur de ton tonton.

elle est pas belle la vie

tu peux même utiliser les raccourcis clavier, teamviewer te demandera si tu veux les effectuer sur ton pc ou sur le pc client,

mais c'est pas tout plein de fonction se cachent dans la barre de menu de teamviewer :

  • une fonction audio vidéo te permet de converser avec tonton 
  • une fonction transfert de fichier, te permet de copier des fichier de ton ordinateur a celui de tonton Marcel (et vice-versa) comme le montre l'illustration ci dessous

Une fois tes bidouillages fini tu ferme la session, les deux ordinateurs sont déconnectés, et tu peux retourner glander sur ton canapé...

Teamviewer, existe sur windows, mac et Linux, par contre je n'ai pas testé pour savoir si on pouvait par exemple piloter un Pc à partir d'un mac, ou un mac a partir de linux. eventuellement faites des essais et dites moi

Enfin, Si teamviewer est gratuit pour l'utilisation personnelle, il est payant pour les
professionnels, mais compte tenu des possibilité qu'il offre, tant en matière de télémaintenance que de formation a distance, je me dit que l'investissement doit être rapidement amorti.

le site de teamviewer est là

Comment sauvegarder toutes les données de son compte google +

Le service Google takeout a quelques mois déja, mais je ne l'ai utilisé qu'aujourd'hui.

Il offre la possibilité de sauvegarder toutes les informations que vous partagez sur google plus.

vous pouvez donc résupere toute vos interaction sur

+1, Buzz, la liste de vos Contacts et cercles, votre Flux, vos Albums Picasa vos conversations Voice et votre Profil

Pour cela :
rendez-vous sur Google Takeout 



une fois identifié avec votre mot de passe sélectionnez tous les services ou uniquement ceux que vous voulez sauvegarder.

cliquez sur créer une archive puis patientez quelques instants

cliquez sur télécharger pour obtenir une archive au format zip de l’ensemble de vos données

dans l'archive vous trouverez :

  • Votre profil au format Json
  • L’ensemble de vos +1 sous forme d'un fichier bookmarks (importable par exemple dans firefox ou IE)
  • la liste de vos contact sous forme de fichier vcf
  • Vos photos Pisasa, classées par dossier.

L’API Google Map devient payante

Pour un éditeur de services web proposer un service d'API, c'est :

  • donner une meilleure visibilité à son service,
  • et permettre à des utilisateurs de créer de nouveaux usages à partir de leur service.

pour les développeurs, c'est une occasion de bénéficier de ressources qu'ils n'auraient sans doute pas les moyens de gérer en interne.

L'API google map ,qui permet de créer des cartes interactives et personnalisée à partir des service de géolocalisation de google est surement le plus connu (et le plus utilisé) de ces services de développement

Google l'avait annoncé en avril dernier, l'API google map devient payante (ou limité).

Jusqu’à présent, un site web pouvait effectuer un nombre de requêtes illimité pour générer des cartes à partir du service de Google. dorénavant passé un certain nombre de requêtes , quotidienne, il faudra acquitter d'une redevance auprès de la firme de mountain view.

Les limitations du service gratuit sont les suivantes :

  • 25 000 cartes classiques par jour
  • ou 2500 cartes personnalisées par jour

Petit décodage :

Une carte classique est une carte utilisant l'une des visualisation "classique " de google (plan, carte satelite, carte du relief, etc...)
Une carte personnalisée est une carte utilisant les fonction "styled map" de l'API google V3

Google considère qu'on utilise une carte quand :

  • La bibliothèque javascript google map API est chargée dans une page web ou une application
  • La bibliothèque google map API est chagée dans un fichier flash
  • Une requête est envoyée au service "static map"
  • une requête est envoyée au se Api de google street view

çà peut donc aller très vite si on combine plusieurs services...

Google donne d'ailleurs quelque conseils pour réduire la charge de requête dans la partie de sa FAQ consacrée aux stratégies de géocodage.

Combien ça va couter ?

Google map api lance donc son service "premium" dont le cout peut être consulté sur le site.

bref, si on veut limiter ses coût, il va falloir imaginer de nouvelles stratégies d'utilisation des cartes comme par exemple la création de carte à la demande (au lieu de créer une carte sur chaque page), la mise en cache, ou peut être l'utilisation d'autre site de cartographie.

En conclusion :

Avant de créer un service basé sur une Application tierce, interrogez vous sur la manière dont cela pourra impacter votre travail dans le futur, certaine application peuvent devenir payante (comme google map Api ou google translate API) , d'autre peuvent carrément disparaitre (c'est le cas de la plus grande partie des API de recherche google, ou de l'API backtweet par exemple...)

via Clubic.com

mail

WTFPL : La licence plus libre que libre

Généralement quand on installe un logiciel, le concepteur demande toujours à un moment ou a un autre d'être en accord avec la licence d'utilisation.

Cette licence rassemble l'ensemble des clauses avec lequelles vous devez être d'accord pour avec le créateur ou l'éditeur du logiciel.

Quand une entreprise (ou un dévelopeur) fait le choix de distribuer son logiciel sous une licence libre, il se reférent généralement à une licence tupe, Gnu Lgpl licences créative commons (pourquoi pas).

Dans les fait, il est assez rare que les utilisateur lise l'intégralité de la licience avant de valider l'installation d'un logiciel.

Parfois même, le dévelopeur qui fait le choix d'une licence libre, ne personalise pas celle ci a son logiciel.

J'ai même vu une fois un célébre logiciel libre et gratuit utilisé par de milliers de dévelopeur, ou le nom de la société editice n'avait pas été inséré dans les champs réservé à cette usage de la licence. en conclusion l'utilisateur etait en accord avec une licence proposé par la société [Type your company name here]

Par charité chrétienne je tairair le nom du logiciel...

(par contre je pense que quelques uns de mes lecteurs concepteur d'application vont se jeter sur leurs licence de  distribution pour vérifier...)

Bfref tou ça pour te dire que le 4 octobre dernier Chris Williams un monsieur qui fait la promo de Javascript a proposé un logo «semi officiel» pour javascript

grosso modo ça ressemble à ça :

c'est plutôt sobre et efficace et c'est distribué dans plusieurs format formats favicon, ASCII art, EPS, JPG, PDF, PNG, SVG.sur le github dédié.

quel rapport avec les licence libre me dira tu ?

et bien c'est distribué sous une licence WTFPL

qui dit littéralement :



DO WHAT THE FUCK YOU WANT TO PUBLIC LICENSE
                   Version 2, December 2004

Copyright (C) 2011 ....

Everyone is permitted to copy and distribute verbatim or modified
copies of this license document, and changing it is allowed as long
as the name is changed.

           DO WHAT THE FUCK YOU WANT TO PUBLIC LICENSE
  TERMS AND CONDITIONS FOR COPYING, DISTRIBUTION AND MODIFICATION

 0. You just DO WHAT THE FUCK YOU WANT TO.

Qui traduite en français donne ( j'ai piqué la traduction chez wikipedia ) :

LICENCE PUBLIQUE RIEN À BRANLER 
Version 1, Mars 2009 
Copyright (C) 2009 Sam Hocevar 
14 rue de Plaisance, 75014 Paris, France 
La copie et la distribution de copies exactes de cette licence sont autorisées, et toute modification est permise à condition de changer le nom de la licence. 
CONDITIONS DE COPIE, DISTRIBUTON ET MODIFICATION DE LA LICENCE PUBLIQUE RIEN À BRANLER 
0. Faites ce que vous voulez, j’en ai RIEN À BRANLER.

c'est une licence rédigée en 2004 par Samuel Hocevar, un développeur français, bien connu par les fans de la classe Américaine, ou de de VLC
J'aime beaucoup l'esprit :0)

Afficher les boutons de partage uniquement sur certaines pages dans blogger

Un mien ami utilisateur de blogger me pose un problème intéressant :

Il souhaite utiliser sur son blog la fonction de partage vers les réseaux sociaux. Qui permet aux lecteurs de son blog de partager ses articles sur Facebook, twitter, google plus et autres.

Cependant, outre ses articles (excellents et colorés) de blog, il veut pouvoir publier des pages statiques, ou ajouter des informations sur son blog et ses projets, mais il ne souhaite pas, que les boutons de partage apparaissent sur ces pages.

C'est tout a fait louable, mais, c'est impossible dans la configuration de base de blogger ; Soit, les boutons de partage sont présent partout sur le site, soit, il ne sont présent nulle part.

Pour réaliser cela, il faut aller tripatouiller directement le code de la page (je suis désolé).

les étapes à suivre sont les suivantes :

1/ activer l'affichage des boutons de partage du site pour cela, il faut se rendre dans le menu blogger dans mise en page, puis cliquer sur le lien « modifier » de la rubrique « message du blog »

une fenêtre s'ouvre, on coche ensuite la « Afficher les boutons partager » et on valide.

A partir de ce moment, tous les billets et toutes les pages du blog affichent des boutons de partage.

Attention, c'est ici que çà devient plus complexe.

2/ dans la rubrique «Modèle» cocher «modifier le code html»

une fenêtre s'ouvre qui affiche le code (avec logiquement un message qui vous prévient que vous êtes sur le point de faire une co...erie de modifier le code,

cliquez sur « traiter » puis cochez la case « développer les modèles de gadgets »

tout le code du site s’affiche alors. On recherche le code :

On recherche le code:




qui signifie que si on a coché la case d'affichage des boutons de partage, les boutons s’affichent

et on remplace par:






qui signifie que les boutons de partage (s'ils sont activés) apparaissent partout sauf sur les pages statiques.

Ensuite on clique sur enregistrer le modèle.

et ça marche

Les plus curieux d'entre vous (et les plus anglophones aussi) seront ravi de lire cet article sur l'utilisation des boucles conditionnelles dans Blogger.

Les plus observateurs s’apercevront aussi que j'ai troqué mes flèches rouges contre des flèche vertes pour ne pas être attaqué pour plagiat par des blogueurs geek batavophiles ;o)

content
Bear

Switch to our mobile site

news